Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'animation professionnelle
  • Le blog de l'animation professionnelle
  • : Des articles de fond et d'actualité sur tout ce qui touche l'animation professionnelle: les publics, les actions, la formation, etc...
  • Contact

Profil

  • animpro
  • Professionnelle et formatrice en animation socio-culturelle, je cherche à faire partager l'actualité de ce secteur
  • Professionnelle et formatrice en animation socio-culturelle, je cherche à faire partager l'actualité de ce secteur

VAE et Concours

J'accompagne les personnes en démarche VAE pour les diplômes BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS ; ainsi que les candidats aux concours FPT de la filière animation (adjoint d'animation, animateur territorial, attaché option animation). Si vous êtes intéressé, me contacter par mail, rubrique Présentation, onglet "contact" 

Recherche

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 16:00

Accueillir dans sa structure une personne en formation ne s'improvise pas.

Que ce soit un jeune ou une personne en reconversion, en BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS; un emploi d'avenir, un tuteur est toujours demandé.

 

Qu'est-ce qu'être tuteur ?

 

Le tutorat se définit comme "une relation entre 2 personnes dans une situation formative (le tuteur et le tutoré)".

Le tuteur est donc un salarié de la structure qui va apprendre un métier, transmettre ses connaissances à une personne en formation, lors de situations professionnelles. C'est un formateur de terrain.

 

Les missions du tuteur sont de :

- Accueillir. Les débuts dans l'entreprise sont primordiaux pour le stagiaire, pour lui donner des repères, qu'il se sente à l'aise. Visite des locaux, organisation du travail, connaissance des collègues, etc...

- Communiquer régulièrement. Contextualiser les tâches: donner des éléments sur le territoire, le fonctionnement de la structure, le public. Ecouter les difficultés, répondre aux questions du stagiaire.

- Organiser le travail. En particulier veiller à la préparation, au bon déroulement des activités mises en place, qu'elles soient certificatives ou pas.

- Transmettre. Montrer, expliquer, conseiller... lors des situations professionnelles réelles afin que le tutoré donne du sens à ce qu'il a vu en cours.

- Evaluer. Mesurer les progrès réalisés, ceux restant à accomplir. Faire le lien avec le centre de formation.

Tout en faisant preuve de pédagogie: prendre le temps d'expliquer (par moment de plusieurs manières...), mettre en place des situations formatives, reprendre avec doigté les maladresses, encourager sans démagogie, recadrer, etc...

 

Des outils

 

- Le 1er est le référentiel du diplôme préparé par le stagiaire. Y sont inscrites les activités que le futur lauréat saura faire et les compétences attendues à l'issue de la formation, autant d'éléments qui servent de base à cet accompagnement. Indispensable à avoir ! Il permet de mesurer l'écart entre ce que le tutoré sait faire et sa marge de progression avant la fin de stage.

- le livret d'alternance (ou de formation). Il fixe des objectifs intermédiaires au fur et à mesure du déroulement du stage, les apprentissages en cours d'acquisition. Ainsi il sert de base de discussion et d'évaluation.

- des rendez-vous et debrifings réguliers

- Il est souhaitable de rédiger et compléter des grilles d'évaluation ou de progression individualisées, en lien avec le référentiel et le livret d'alternance, afin d'être au plus près avec le stagiaire, selon ses facilités et difficultés.

- la convention de stage. Elle est signée par les 3 parties: le centre de formation, l'entreprise d'accueil (dont le tuteur) et le stagiaire. Elle régit les relations entre tous.

- Individuellement, des formations existent pour se préparer à tenir ce rôle.

 

Des relations avec le centre de formation

 

Le tuteur est l'élément central de cette relation tripartite. Il est bien de créer une relation avec l'organisme de formation, de rencontrer des formateurs; d'être en cohérence vis-à-vis du stagiaire.

Il peut y avoir des réunions d'organisées tuteurs/centre de formation, des visites de terrain, des fiches de liaison à compléter.

Ne pas hésiter à les contacter, aussi bien pour une simple question que lorsque des difficultés surgissent avec le stagiaire.

 

Les épreuves certificatives

 

Afin de valider son diplôme, le tutoré va passer des épreuves, soit en conditions réelles (menée d'activités avec son public, sous l'oeil d'un expert), soit à l'appui d'un dossier d'activités réalisées et analysées, à l'oral devant un jury.

Le tuteur accompagne ces préparations, ces écrits; discute et pose les projets.

Il est également présent lors des menées d'activités certificatives.

 

 

Etre tuteur n'est pas de tout repos ! Mais en même temps c'est un challenge d'accompagner des personnes en formation, vers l'acquisition de compétences professionnelles. C'est également très valorisant de transmettre ce que l'on sait !

Ainsi, l'on peut dire que le tutorat s'inscrit complètement dans une démarche d'éducation populaire, racine de l'animation...

 

 

Le cercle vicieux et vertueux du tutorat !!

Le cercle vicieux et vertueux du tutorat !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires