Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'animation professionnelle
  • Le blog de l'animation professionnelle
  • : Des articles de fond et d'actualité sur tout ce qui touche l'animation professionnelle: les publics, les actions, la formation, etc...
  • Contact

Profil

  • animpro
  • Professionnelle et formatrice en animation socio-culturelle, je cherche à faire partager l'actualité de ce secteur
  • Professionnelle et formatrice en animation socio-culturelle, je cherche à faire partager l'actualité de ce secteur

VAE et Concours

J'accompagne les personnes en démarche VAE pour les diplômes BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS ; ainsi que les candidats aux concours FPT de la filière animation (adjoint d'animation, animateur territorial, attaché option animation). Si vous êtes intéressé, me contacter par mail, rubrique Présentation, onglet "contact" 

Recherche

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 16:00

Accueillir dans sa structure une personne en formation ne s'improvise pas.

Que ce soit un jeune ou une personne en reconversion, en BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS; un emploi d'avenir, un tuteur est toujours demandé.

 

Qu'est-ce qu'être tuteur ?

 

Le tutorat se définit comme "une relation entre 2 personnes dans une situation formative (le tuteur et le tutoré)".

Le tuteur est donc un salarié de la structure qui va apprendre un métier, transmettre ses connaissances à une personne en formation, lors de situations professionnelles. C'est un formateur de terrain.

 

Les missions du tuteur sont de :

- Accueillir. Les débuts dans l'entreprise sont primordiaux pour le stagiaire, pour lui donner des repères, qu'il se sente à l'aise. Visite des locaux, organisation du travail, connaissance des collègues, etc...

- Communiquer régulièrement. Contextualiser les tâches: donner des éléments sur le territoire, le fonctionnement de la structure, le public. Ecouter les difficultés, répondre aux questions du stagiaire.

- Organiser le travail. En particulier veiller à la préparation, au bon déroulement des activités mises en place, qu'elles soient certificatives ou pas.

- Transmettre. Montrer, expliquer, conseiller... lors des situations professionnelles réelles afin que le tutoré donne du sens à ce qu'il a vu en cours.

- Evaluer. Mesurer les progrès réalisés, ceux restant à accomplir. Faire le lien avec le centre de formation.

Tout en faisant preuve de pédagogie: prendre le temps d'expliquer (par moment de plusieurs manières...), mettre en place des situations formatives, reprendre avec doigté les maladresses, encourager sans démagogie, recadrer, etc...

 

Des outils

 

- Le 1er est le référentiel du diplôme préparé par le stagiaire. Y sont inscrites les activités que le futur lauréat saura faire et les compétences attendues à l'issue de la formation, autant d'éléments qui servent de base à cet accompagnement. Indispensable à avoir ! Il permet de mesurer l'écart entre ce que le tutoré sait faire et sa marge de progression avant la fin de stage.

- le livret d'alternance (ou de formation). Il fixe des objectifs intermédiaires au fur et à mesure du déroulement du stage, les apprentissages en cours d'acquisition. Ainsi il sert de base de discussion et d'évaluation.

- des rendez-vous et debrifings réguliers

- Il est souhaitable de rédiger et compléter des grilles d'évaluation ou de progression individualisées, en lien avec le référentiel et le livret d'alternance, afin d'être au plus près avec le stagiaire, selon ses facilités et difficultés.

- la convention de stage. Elle est signée par les 3 parties: le centre de formation, l'entreprise d'accueil (dont le tuteur) et le stagiaire. Elle régit les relations entre tous.

- Individuellement, des formations existent pour se préparer à tenir ce rôle.

 

Des relations avec le centre de formation

 

Le tuteur est l'élément central de cette relation tripartite. Il est bien de créer une relation avec l'organisme de formation, de rencontrer des formateurs; d'être en cohérence vis-à-vis du stagiaire.

Il peut y avoir des réunions d'organisées tuteurs/centre de formation, des visites de terrain, des fiches de liaison à compléter.

Ne pas hésiter à les contacter, aussi bien pour une simple question que lorsque des difficultés surgissent avec le stagiaire.

 

Les épreuves certificatives

 

Afin de valider son diplôme, le tutoré va passer des épreuves, soit en conditions réelles (menée d'activités avec son public, sous l'oeil d'un expert), soit à l'appui d'un dossier d'activités réalisées et analysées, à l'oral devant un jury.

Le tuteur accompagne ces préparations, ces écrits; discute et pose les projets.

Il est également présent lors des menées d'activités certificatives.

 

 

Etre tuteur n'est pas de tout repos ! Mais en même temps c'est un challenge d'accompagner des personnes en formation, vers l'acquisition de compétences professionnelles. C'est également très valorisant de transmettre ce que l'on sait !

Ainsi, l'on peut dire que le tutorat s'inscrit complètement dans une démarche d'éducation populaire, racine de l'animation...

 

 

Le cercle vicieux et vertueux du tutorat !!

Le cercle vicieux et vertueux du tutorat !!

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 09:24

 

Le DUT « Carrières Sociales » est un diplôme universitaire ancien puisqu’il a été créé en 1968. Il est d’un niveau Bac+2.

 

Il est proposé en 5 options : « Animation Sociale et Socioculturelles », « Assistance Sociale », « Educateur Spécialisé », « Gestion Urbaine » et « Services à la Personne », pour un total de 1620 heures réparties en 2 années universitaires :

- L’option « Animation Sociale et Socioculturelle » pour des emplois d’animateur de terrain, de directeur d’ACM, de coordonnateur d’équipe.

- Les options « Assistance Sociale » et « Educateur Spécialisé » permettent d’intégrer directement en deuxième année les formations aux diplômes d’Etat d’Assistant Social et d’Educateur Spécialisé, sous réserve de réussite à l’examen d’entrée de ces écoles.

- L’option « Gestion Urbaine » prépare plus spécifiquement à l’intervention dans des quartiers en difficulté, être le technicien aux côtés des concepteurs de projets

- L’option « Services aux Personnes » pour des postes de responsable de secteur, l’encadrement d’équipes de terrain, la direction, de petites structures de services à la personne (ménage, jardinage, garde d’enfants, etc.).

 

L'entrée dans ce cursus se fait sur dossier, accompagné d'une lettre de motivation. La sélection est sévère : il peut y avoir jusqu'à 400 demandes pour 30 places... Il est nécessaire d'avoir une bonne culture générale, de s'intéresser aux questions sociales contemporaines. Une expérience en animation est un plus.

Les frais d'inscription sont ceux d’une année universitaire, soit environ 200 €.

 

L’enseignement se déroule sur 2 années universitaires. Certains contenus sont communs à toutes les options et d’autres sont spécifiques, auxquels se rajoutent les parcours différenciés des étudiants (projet professionnel de chacun), complétés par 2 stages pratiques d’une durée totale de 12 semaines minimum, dont le dernier est sujet à la mise en place d’un projet et sa soutenance.

 

Quinze IUT proposent ce diplôme sur tout le territoire : Tourcoing, Paris, Tours, Grenoble, Rennes, Le Havre, Bobigny, Figeac, Belfort,  Lieusaint, Châlons-en-Champagne, St Maurice (en apprentissage), Bordeaux, Menton, Aix en Provence.

Tous ces établissements ne proposent pas les 5 options.

Pour les personnes déjà titulaires d’un niveau bac+2, il est possible de suivre la formation en un an, sur décision du jury.

Le contenu du tronc commun porte essentiellement sur l’apport de connaissances en psychologie, sociologie, droit, communication, une langue vivante, méthodologie de projet.

 

L’option « Animation Sociale et Socio-culturelle » comprend environ 400 heures d’enseignement spécifique, basées sur la découverte des politiques culturelles, des structures d’animation, les problématiques des publics, l’analyse des pratiques professionnelles, la pratique d’activités culturelles, sportives. Le stage pratique final doit contenir la réalisation d’un projet qui doit être présenté dans un dossier et soutenu à l’oral.

   

A l’issue de ce DUT, en animation, il est possible de travailler directement et d’occuper des postes d’animateur de terrain, de directeur d’ACM, de coordinateur.

Ce diplôme permet également de passer le concours d’Animateur Principal 2e classe et ainsi de devenir fonctionnaire territorial (catégorie B+).

 

De même, le lauréat peut continuer à se former à l'université et entrer en Licence Professionnelle, ce qui le spécialisera un peu plus selon l’option choisie.

 

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 14:30

 

Exemples de projets d'animation menés par des stagiaires

en formation BPJEPS Animation Sociale

 

 

En EHPAD

 

Basés essentiellement sur la stimulation de la mémoire, des sens ;  le lien social entre les résidents

 

- "métiers d'autrefois" : selon le parcours des personnes âgées : viticulture, oléiculture, commerces, etc..., à l'appui du vocabulaire professionnel, de photos, quizz...


- "ateliers culinaires", basés sur les plats régionaux


- "botanique" : à partir d'une sortie en pleine nature, réalisation d'un herbier


 

En Centre Social / Services Jeunesse

 

Basés sur la découverte du milieu, la prise d'autonomie

 

- "sports et environnement" : avec des adolescents, sorties alliant activités sportives et découverte de l'environnement naturel et historique


- "respect" : avec un public en alphabétisation, travail de la notion de respect à travers le vocabulaire, les actes de la vie courante, des saynètes


- "création de jeux de société" : avec des adolescents, création de jeux de société basé sur le patrimoine local (historique, architectural, environnemental), qui seront présentés et joués par les enfants de l'ALSH


- "boules carrées et navettes" : avec des enfants et des résidents âgés d'un foyer logement, réalisation et jeux de boules carrées, puis de navettes (dessert)


- "voyage, voyage" : avec des adolescents, projet d'un voyage à Paris, avec en amont des actions pour financer leur déplacement (buvette, barbecue, distribution du journal municipal...)


- "PSC 1" : avec des adolescents, passage du PSC 1, puis réalisation d'une vidéo mettant en scène les "bons gestes" pour porter secours, diffusée auprès des enfants des ALSH par la suite


 

Avec des personnes handicapées

 

Basés sur le développement de leurs capacités, l'appropriation de leur lieu de vie

 

- "ateliers sportifs" : adultes en foyer occupationnel, activités sportives dans leur foyer, puis lors de rencontres inter-foyers


- "sculpture romaine" : adultes en foyer résidence, réalistation d'une voute cintrée en béton cellulaire dans l'entrée de la résidence + visites de vestiges romains.


 

Autant de projets variés selon la personnalité des stagiaires, leur structure d'accueil, leur environnement...

 

 

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 18:01

Une proposition de plan pour le compte-rendu demandé, et à soutenir devant un jury, pour valider l'UCC de Direction d'ACM :

 

PAGE DE GARDE 

RAPPORT de STAGE PRATIQUE UCC « DIRECTION D’UN ACM », BPJEPS... 

Dates

Prénom /Nom du candidat

Nom /adresse du lieu du stage

 

SOMMAIRE avec pagination précise

 

INTRODUCTION

Présentation du candidat, de son parcours et de son projet personnel au sujet de cet accueil de loisirs. Motivations pour être directeur/trice d’A.C.M.

 

LE CADRE :

1) Votre recrutement au poste de directeur ou d’adjoint

2) Présentation de l’organisateur du centre (statut, historique, organigramme..)

3) Présentation du centre (type de centre, localisation, ressources du milieu, dates de déroulement, le public, l’équipe, l’aménagement des locaux, moyens matériel et financier, données sur le public…)

 

 L’EDUCATIF ET LE PEDAGOGIQUE :

1) Résumé du projet éducatif de l’organisateur

2) Présentation du projet pédagogique du centre et les outils d’évaluation.

 

ANALYSE CRITIQUE :

(Réussites, problèmes rencontrés et propositions d’amélioration)

 

1) Avant :

a) Le recrutement de l’équipe : avez vous eu un rôle dans le recrutement de l‘équipe, lequel, quelles perspectives cela vous ouvre t-il ?

b) Les réunions de préparation avec l’équipe, les parents, les enfants.

 

 

2) Pendant :

a) La gestion de l’équipe : comment, par qui, le travail des animateurs a t’il été suivi ? Quel rôle avez vous eu ? La formation des stagiaires, la répartition des tâches, description de votre manière de diriger. Les rapports avec l’organisateur et le directeur si vous étiez adjoint.

 

b) La gestion des participants : les enfants, leur vie pendant le séjour, leur participation au projet, critères de mesure de leur satisfaction.

 

c) Le fonctionnement du centre : l’organisation quotidienne dans tous ses aspects, faits et moments marquants (réussis ou difficiles), rythme, aménagement de l’espace, repas, goûter, hygiène, santé. Quel rôle avez vous eu dans l’organisation et la gestion de la collectivité ? Le matériel, les locaux, le budget : quel rôle avez vous eu dans la gestion du matériel, du budget ? Dans les décisions quant aux achats ? Quelles étaient vos responsabilités ? Comment par qui le budget a t-il été négocié avant le séjour ?

 

d) La relation avec les parents : quel rôle avez vous eu dans la relation avec les parents ?

 

e) La relation avec les prestataires de services (transport, activités..), les partenaires : quelles ont été vos responsabilités, vos initiatives ?

 

f) La gestion des activités / la sécurité : quel rôle avez vous eu dans la gestion, l’organisation, la préparation des activités ? Quelles étaient vos responsabilités ? Quel bilan personnel en tirez vous ? Envisageriez vous des modifications dans l’organisation pour une prochaine expérience ?

 

g) Evaluation des objectifs du projet pédagogique. Nécessité de réajuster le projet (objectifs, moyens) pendant le séjour ou plus tard ?

 

3) Ma pratique de directeur ou d’adjoint (mes atouts, mes lacunes, mes limites, mes

attentes en formation)

 

 

 CONCLUSION

Le bilan du centre. Avez vous eu un rôle dans les moments de bilan avec l’organisateur ? Sinon que pensez vous de la façon dont cela a été traité ?

Les leçons tirées de l’expérience, rapports entre les acquis de la formation théorique et ceux de la formation pratique.

Evolution du projet personnel. Perspectives.

 

 

ANNEXES

Photos, compte-rendu de réunions, affiches, planning d’activités…, sans exagération.

 

Cet écrit fera 15 à 20 pages (hors annexes) et sera écrit à la première personne du singulier.


 

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 14:22

 

Un (rare) livre qui présente le BPJEPS "Animation Sociale" : "Réussir le BP Animation Sociale", aux Editions Doc Editions, sous la direction de Bernard HERVY, 2007.


Contenu :

- ce qu'on entend par "animation sociale"

- la construction des objectifs (généraux et opérationnels)

- la présentation de cette formation

- 2 écrits commentés.


16919362_8047863.jpg

 

Mon avis: livre très intéressant pour ceux qui se questionnent sur la spécialité de ce diplôme, le parcours de formation; mais un peu trop axé sur les personnes âgées, alors que ce BP prépare également à intervenir auprès de personnes en insertion ou handicapées.

 

Repost 0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 12:18

 

Le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) "Animateur Périscolaire" existe depuis 2009. Il est un des équivalents au BAFA et est de niveau V. Il permet également de valider les UC 5 et 9 du BPJEPS "Loisirs Tout Public".

 

Les besoins d'accueil des enfants avant, après l'école, et pendant le temps de midi se sont accrus. Ce qui a induit un besoin croissant d'animateurs pendant ces temps périscolaires, d'où la création de ce diplôme professionnel.

 

Cette formation dure environ 400 heures en alternance, réparties en 3 modules:

 

- Module 1: Accueillir les enfants dans les temps de loisirs périscolaires

- Module 2: Concevoir un projet d’activités

- Module 3: Conduire des temps d’animation péri et extra scolaires en direction des publics enfants et adolescents.

Cette qualification est reconnue par la convention collective de l'animation et est inscrite au répertoire national des certifications professionnelles.

Ces formations sont assurées par des organismes habilités (UFCV, FRANCAS, CEMEA, Ligue de l'Enseignement, etc...).

 

Repost 0